Conseil municipal du 19 décembre 2012

De nombreuses délibérations importantes pour ce dernier conseil de l’année 2012. Les principales à retenir sont les suivantes :

1) La dissolution du SIDEXE, syndicat intercommunal pour le développement économique de la Ménude. Ce dernier échappait totalement au contrôle du conseil municipal et a été dissous à la demande du préfet.
Nous découvrons que le bilan est beaucoup moins positif que celui annoncé par le maire. Des engagements importants ont été pris par ce syndicat pour les Portes de Gascogne, notamment pour les voiries et réseaux.
Par ailleurs, nous constatons des ventes de terrains à prix bradés.
La vente bradée des terrains à la Foncinvest, contre l’avis des domaines, et des manques à gagner de plusieurs millions d’euros.

 2) La cession de la place Bombail à Viae pour le projet immobilier du centre ville (pour 1,250 M€), la cession de 13300 m2 de terrains à un opérateur immobilier très lié à Viae, et l’achat improvisé d’une maison proche pour 633 k€. L’équipe majoritaire souhaite la détruire et y reconstruire une future mairie. Ce projet arrive curieusement bien tardivement. Nous soupçonnons que le but réel est d’éviter la concurrence du projet immobilier qui était prévu à cet emplacement, et qui aurait pu être menaçant pour le projet de Viae.  
Le projet Place Bombail semble bien mal engagé malgré les propos rassurants du maire.

3) Le prêt gratuit de terrains agricoles d’une centaine d’hectare à quelques privilégiés. Nous dénonçons ce cadeau de plus de 15k€ annuel, et plus globalement la manipulation sur les terrains de la Béguère. L’intérêt subit de l’équipe majoritaire pour cette zone n’est dicté que par les mesures compensatoires des Portes de Gascogne.


Un compte-rendu détaillé est disponible ici

Libellés : , ,