Bonne et ré-inventive année !

Le groupe RÉINVENTONS PLAISANCE transmet ses vœux les plus chaleureux à toutes les Plaisançoises et à tous les Plaisançois. En ces temps de crise, nous souhaitons construire ensemble pour retrouver le lien social et la solidarité, et pour orienter la politique municipale vers les réels besoins des Plaisançois. Petit retour sur 2012 :
La Béguère et les Portes de Gascogne
La commune a acheté des terrains agricoles, faisant échouer le projet d’installations de jeunes agriculteurs, puis a concédé l’utilisation gratuite de près de 200 ha à des agriculteurs privilégiés. Nous avions démontré que les arguments avancés n’étaient pas pertinents. Pourquoi cet intérêt subit, et ces mesures couteuses pour la commune ? Six mois plus tard, la vérité transparait. L’équipe majoritaire décide, en nous refusant l’accès au dossier, de destiner ces terrains aux mesures compensatoires des Portes de Gascogne. Nous avons adressé un recours au préfet pour dénoncer l’opacité de la procédure, et les risques pris par la commune. Nous avons également proposé au promoteur une sortie par le haut de cet imbroglio, en convertissant partiellement ce projet en un projet de commerce en centre ville. La future piétonisation du centre-ville le permettra.
La vigilance budgétaire
Nous constatons un énorme gaspillage : La commune possède un patrimoine délabré qu’elle entretient à grand frais. Elle a accumulé une cagnotte qu’il n’est pas possible de placer, et souscrit des emprunts inutiles générant plus de 200k€ d’annuités. Les opérations dérivent systématiquement, ce qui traduit l’improvisation. Le complexe Monestié passe ainsi d’un budget voté de 5.7 M€ à 6.8 M€ actuellement. Combien ce sera au final ? Le maire annonce maintenant l’achat d’une maison pour 650k€, qui sera détruite pour y construire une nouvelle mairie.
Nous veillons que les ressources financières soient affectées efficacement aux besoins des habitants.
Transports
Le projet de bus en site propre avance, mais devant les difficultés annoncées à Lardenne et Tournefeuille, il est impératif de débuter par l’avenue du Marquisat. La réalisation de couloirs bus y est facile et peu couteuse. Pourtant ce projet est bloqué. Enfin, une véritable avancée sur les transports passera par l’adhésion de Plaisance à Toulouse Métropole.

Nous avons aussi le souhait de renouveler avec vous le projet de Reinventons Plaisance pour les futures municipales. Rejoignez nous !

Plus d’infos sur http://reinventonsplaisance.fr

Hervé LEGAY, Xavier SMITH, Pascal BARBIER

Libellés : ,