Note d’ambiance du conseil du 23 Juin 2011

Le débat s’est essentiellement porté sur la modification du schéma de coopération intercommunale. Le préfet a transmis son projet. Il constate que la Communauté de Communes de La Save au Touch regroupe des communes à des problématiques très différentes. Il propose la dissolution de la l’adhésion des cinq villes principales à la communauté urbaine du Grand Toulouse, et celle des autres communes  à des intercommunalités à vocation rurale.

Nous approuvons ce choix, et détaillons quelques exemples montrant l’antagonisme des politiques publiques qui doivent être mis en œuvre au sein de la Communauté de La Save au Touch :
Le lien entre ces communes n’est donc qu’artificiel et ne se justifie que par le fonctionnement féodal des intercommunalités. Il est temps de replacer l’usager au centre des coopérations intercommunales.

Le Maire prétend qu’il est préférable de passer par une étape transitoire en fusionnant avec la communauté du Muretain. Nous restons encore dans une intercommunalité polarisée vers les territoires ruraux, qui ne répond pas aux préoccupations majeures des Plaisançois. Nous nous opposons à ce choix.

L’autre point qui fait débat concerne l’autorisation donnée au Maire à déposer le permis de construire du centre Monestié 2. Nous nous y opposons, n’ayant aucune vision de ce que sera ce futur complexe. Nous craignons également qu’il y ait trop de précipitation dans ce projet, tout en rappelant que cet équipement doit contribuer à l’identité de notre ville, et donner envie aux Plaisançois de s’y rassembler.

Libellés : ,