Conseil municipal du 25 novembre 2010

3 points sensibles à l'ordre du jour de ce conseil du 25 novembre:

1) La validation du concours restreint (choix du lauréat) du projet de réaménagement du centre ville (disons plutôt de la place Bombail).
Nous nous sommes abstenus de voter, le périmètre de ce projet étant bien en deçà de ce que nous avions préconisé il y a un an. De même, nous nous sommes étonnés de la disparité des projets des 3 candidats retenus pour le concours final: Comment a-t-on pu arriver à une telle situation alors qu’il y avait initialement 26 candidats qui ont répondu au cahier des charges ?

2) L'adoption du programme, de l’enveloppe financière et du lancement du concours restreint de l’opération d’extension du complexe Monestié. L'extension de ce dernier sera achevée au mieux d'ici fin 2012.

Derrière ces deux programmes, nous sommes inquiets de voir autant de chantiers se lancer simultanément sur la commune, alors que d'autres sont déjà très en retard. Pour rappel:
- L'extension de l'École Rivière, prévue déjà en 2009
- La rénovation de l'École des Arts, les cours de musique étant déplacés depuis plus de 3 mois dans des locaux provisoires.
- La construction de la nouvelle crèche, au moins un an de retard.
- La rénovation de la maison Guitard.

3) Dernier point "sensible" de ce conseil : La Participation pour Voirie et Réseaux sur la rue d'Encrabe (secteur Nord): Il s'agissait d'une délibération spécifique pour l’adaptation et l’établissement des réseaux sur cette rue. Ce point, même ajourné, a fait l'objet d'une discussion vive entre le Maire et les élus minoritaires.
En résumé :
- Les frais d'aménagement de la voirie, rendus nécessaires par le projet de construction d'un promoteur, sont répartis uniformément entre les terrains susceptibles d'être construits, même sur ceux où les propriétaires n'ont pas l'intention de faire quoi que ce soit.
- La mairie avancera les frais d'aménagement et se fera rembourser au fur et à mesure des constructions effectives.
- D'un certain point de vue, ce seront les contribuables qui supporteront les "non constructions" sur la rue concernée !!! Et qui subventionneront au final le promoteur pour 70k euros !

Devant nos objections, et la présence des riverains concernés, le projet de délibération a été retiré.

Un compte-rendu détaillé est disponible ici

Libellés : ,