Les rangs étaient encore clairsemés pour ce dernier conseil avant les congés estivaux. Nous ne retiendrons que trois point marquants de cette assemblée.
Le premier concerne une nouvelle entorse à la nouvelle politique de rationalisation et de transparence dans l'attribution des subventions
Ensuite, la décision de l'attribution du marché de la restauration collective a été l'occasion de pointer le manque d'ambition de ce marché que nous aurions préféré voir géré en régie municipale. 
Enfin, le choix des trois cabinet qui ont été admis à concourir dans le cadre du projet de rénovation du centre ville.
Nous avons regretté l'ajout de décisions en dernière minute, sans document explicatif, qui ne permettent pas une décision réfléchie. Nous avons utilisé le refus de vote pour protester contre cette pratique, nous réitérerons à chaque fois que cela se reproduira.
Pour une fois, aucune question diverse n'avait été présentée au conseil, il faut dire que le dernier conseil, spécialement dédié à cet exercice, ne datait que d'une semaine.
Un compte rendu détaillé est disponible à ici.

Libellés :