Point d'avancement du projet des Portes de Gascogne (Lasserre - 10 septembre 2009)

En ce jeudi 10 septembre, l'ensemble des conseillers municipaux de la Communauté de la Save au Touch était invité à Lasserre, pour un point d'avancement du projet des Portes de Gascogne, présenté par ses promoteurs.

Une nouvelle fois, le Collectif contre les Portes de Gascogne était posté à l'entrée de la salle de réunion. Après moult discussions, il n'a pas été autorisé à assister à cette réunion, mais il a quand même pu venir s'exprimer en fin de séance. En vain.

Rien de vraiment nouveau sur la présentation technique du projet: Les planches présentées ressemblaient à celles de la réunion précédente, qui s'était tenue à Plaisance en mai 2008. En bref, le projet va nous permettre de vivre mieux pour dépenser plus !

Par-contre, la feuille de route du projet a malheureusement bien progressé. Ainsi :
- Le permis de construire vient d'être accordé aux promoteurs du projet (obtenu donc en ce mois de septembre 2009)
- La Communauté de Communes de la Save au Touch a déposé un recours gracieux pour annuler l’applicabilité du DAC, le Document d'Aménagement Commercial de la Grande Agglomération Toulousaine, qui cadre l'aménagement commercial de la même zone - notamment le développement des pôles dits "majeurs". Le DAC est en effet opposable au permis de construire des PdG, mais comporterait des anomalies, d'où le recours déposé par les partisans du projet, qui semblent optimistes sur l'issue de ce recours - la décision devrait être annoncée mi-octobre 2009.
- Enfin, la décision du Conseil d'Etat sur le 2ème recours déposé contre l'avis de la CNEC (avis autorisant le projet, en date du mois d'octobre 2008) devrait être prononcée à la fin de cette année 2009.

Il faut aussi noter que l'un des derniers obstacles au projet semble avoir également disparu, à savoir la difficulté de développer le fameux accès routier entre la zone commerciale et la RN 124. Le Sidexe a en effet acquis toute l'emprise foncière pour construire la RD 924 en 2x2 voies. Le promoteur prend 80 % des travaux à sa charge, les 20 % restant étant répartis entre le Conseil Général et le SIDEXE.

En conclusion, nous devrions être définitivement fixés sur l'avenir des Portes de Gascogne d'ici la fin de l'année. Si le projet obtient son feu vert définitif, les travaux démarreront dès 2010 pour une ouverture du centre commercial en 2012-2013.

La compatibilité de ce projet avec les commerces de proximité inquiète toutefois de nombreux élus. Dans sa réponse, le promoteur ose prétendre que les Portes de Gascogne seront bénéfiques notamment au projet de revitalisation du centre ville de Plaisance ! Nous avons regretté qu’il n’ait pas étudié, pour sortir du blocage actuel, une intégration de ces deux projets. Par exemple, en déportant une partie du complexe dans le centre de Plaisance. Le commerce est en mutation. Il faut le réinventer !

Libellés : ,