Compte-rendu du conseil municipal du 11 septembre 2008

Rien de bien extraordinaire à l'ordre du jour de ce conseil municipal du 11 septembre. Nous étions plus dans l'attente des questions diverses avec l'inévitable sujet des Portes de Gascogne.

Un CR plus détaillé est consultable ici

Beaucoup de décisions courantes : On y mélange des abandons de créance de 5 centimes (cinq minutes de débat) avec des avenants de travaux de 500.000 euros (adoptés sans aucune explication).

Les débats sont quasiment absents, les escarmouches sont rares et restent du niveau de la cour d’école.

De toute façon, quiconque essaierait de comprendre les décisions soumises au vote en serait empêché par la qualité de la sonorisation qui ne permet même pas d’entendre les explications du maire ou de ses collaborateurs.

Réinventons Plaisance réclame encore et toujours un fonctionnement normal des commissions.

Une attaque violente et choquante a eu lieu contre la nouvelle correspondante de la Dépêche, présente dans la salle, à qui on ne donne pas l'occasion de se défendre. Ceci est inacceptable !

Une seule question diverse est proposée après l’épuisement de l’ordre du jour : la demande de référendum de R. Requena (Collectif de Gauche) "pour que les citoyen(ne)s de Plaisance du Touch puissent exprimer leur avis sur le projet des Portes de Gascogne".
La demande est proposée au vote et repoussée à la majorité (une voix pour : Collectif de gauche, trois abstentions : Réinventons Plaisance). Avant le vote, les débats sont houleux et à la limite de la diffamation.

Continuons à nous battre pour faire valoir les idées de nos concitoyens !

Libellés :